MERVEILLEUX PEROU

/MERVEILLEUX PEROU

MERVEILLEUX PEROU

Fidèle à l’habitude que j’ai prise de vous faire partager les belles lumières des paysages terrestres que j’ai la chance de voir au travers de mes voyages, je vais donc pour ce mois-ci vous parler du Pérou, d’où je reviens. Pour celles et ceux qui ont pu se rendre dans ce beau pays, vous comprendrez sûrement l’enthousiasme qui est le mien dans l’écriture de cet article. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, j’espère provoquer chez vous le désir de vous y rendre ! Que dire pour introduire et résumer ce voyage sinon que donner des adjectifs qualifiants le Pérou : remarquable, magique, féérique, prodigieux, éblouissant, fabuleux, magnifique, fantastique…

Mon périple m’a mené sur les traces des indiens des régions andines, des espagnols conquistadors colonisateurs, et cette extraordinaire mélange de choc de culture a donné naissance à un art captivant. Au Pérou, on parle majoritairement espagnol depuis l’ère de la colonisation mais aussi le Quechua et l’Aymara, entre autres dialectes locaux indigènes. Le Pérou présente une diversité géographique surprenante grâce aux facteurs climatiques et à la grande hétérogénéité de son relief physique.

Cette terre latine est délimitée par les sommets grandioses de la cordillère des Andes, deuxième plus grande chaîne montagneuse du monde après l’Himalaya, vertigineuse avec ses canyons profonds, et couronnée par trois hauts volcans avec une altitude allant de 3000 m à 6000 m. Pays de minerais divers tels que le cuivre, l’or, le fer, l’argent, le plomb, on y trouve la turquoise du Pérou en nombre qui n’est autre que la très belle chrysocolle, d’un bleu vert intense. Paysages variés, ce pays est bordé par l’océan pacifique, déploie les hauts plateaux de l’altiplano, recueille une partie du lac Titicaca (le plus haut de monde), sans oublier la forêt amazonienne tout deux partagés avec la Bolivie.

Traversé par le fleuve Amazone le plus puissant, large et long du monde (7100km de long soit 500 km de plus que le Nil), le Pérou possède ainsi la majorité des écosystèmes et abrite des milliers d’espèces de flore et faune. Il y a diverses plantes médicinales et la feuille de coca est la plus connue et reconnue pour soigner différents maux notamment le mal de l’altitude. On trouve le Palo Santo, ou bois sacré d’Amazonie au pouvoir de purification intense grâce à sa fumée magique qui est utilisé dans tous les rituels chamaniques. Les espèces animalières sont nombreuses, et l’on aime l’allure des lamas, des alpacas (alpagas en français), des vigognes dont la laine tissée de manière plus ou moins fine fonction du pelage des camélidés, donne des productions de prestige mondial. Au Pérou on travaille dur compte tenu des conditions géographiques, mais on se donne du courage avec la Chicha, boisson sacrée, élaborée artisanalement avec du maïs germé, de bière locale et de rhum (La Chicha sans alcool à base de maïs mauve est dédiée aux enfants) ou le Pisco, boisson reconnue au patrimoine historique et culturel du Pérou, fermentation et distillation de raisin alcoolisée qui oscille entre 42° et 50°.

Le Pérou est le berceau de la pomme terre (+de 3000 espèces) aux formes, couleurs, tailles et gôuts variés. On trouve la pomme de terre déshydratée (comme d’autres produits alimentaires) afin de mieux les conserver. C’est le pays de graines et céréales de toutes sortes comme le Quinoa et le Maïs y compris le Maïs violet, ils agrémentent tous les mets. On mange des soupes de Quinoa excellentes, du Rocoto, piment rouge ou vert fourré et très épicé, un des plats très apprécié tout comme le Céviche à base de filet de sole. Cependant, le mets de fête dans les réunions de famille est le Chactado ou le cochon d’inde braisé. Frontière avec 5 autres pays de l’Amérique Latine soit l’Equateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie, le Chili, le Pérou est riche de son histoire commune en partie avec la Bolivie pour les premières civilisations andines. Terre de légende de l’empire Inca, plusieurs sites sont reconnus au patrimoine de l’humanité : le Machu Picchu, Cuzco, le centre historique de Lima et celui d’Arequipa, les parcs nationaux ….

Pour autant bien d’autres villes et cités de la vallée sacrée comme Puno, Pisac, Ollantaytambo, Aguas calientes, vous éblouissent par leur architecture, leur conception, leur splendeur ! Et puis, comment ne pas tomber sous le charme du Lac Titicaca, ses îles flottantes, l’ile de l’amour si pittoresque d’où l’on voit la Bolivie ! Enfin, dire un mot sur le chef d’oeuvre Inca, la cité du Machu Picchu, qui n’a pas souffert d’altérations malgré le passage du temps ! Classé en 1983 au patrimoine culturel de l’UNESCO, ce lieu est une merveille par la majesté architecturale de pierres intégrées dans un cirque de montagnes à la végétation luxuriante. Ce décor naturel sublime la cité Inca et en fait un des plus beaux sites au monde ! J’ajouterai que se dégage de cette cité une énergie incroyable que l’on peut percevoir en touchant la pierre sacrée qui était, pour les Incas fils du soleil, le lien et le partage avec les Dieux.

J’ai pu toucher moi-même la pierre sacrée et ressentir cette vibration troublante qu’elle émet et recharger ainsi un cristal de roche que j’avais apporté avec moi ! Moment d’intensité inoubliable et de sérénité absolu face à la perfection et la grâce des lieux qui nous plongent naturellement dans une délicatesse de nos sens et une harmonie de tout notre être !

Que dire de plus sur cette merveille, sinon vous rapporter les paroles de Pablo Neruda à la vue du Machu Picchu : ‘Machu Picchu se révéla à mon être, comme la longévité de la raison, au-delà du délire et de l’absence de ses habitants et créateurs.

Le mystère de ses origines, et sa silencieuse ténacité, déchainèrent en moi le leçon de l’ordre, que l’homme peut établir au cours des siècles, grâce à sa volonté solidaire…

Par | 2018-09-26T16:08:11+00:00 décembre 1st, 2017|Autres|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire